Élements de biographie

PARCOURS PROFESSIONNEL

Alessandro GUI nait à Bologne le 29 mars 1944 dans une grande famille de la bourgeoisie intellectuelle. Après des études littéraires, déjà passionné par l’art, il souhaite s’orienter vers les domaines artistiques : « à 21 ans, j’ai tout abandonné, famille et privilèges, pour aller à Rome tenter l’aventure du cinéma, derrière la caméra…» dira Alessandro. Il s’intéresse aussitôt à tout ce qui touche à l’image et connait un succès rapide.

Des débuts riches et variés

- Cinéma
• Pendant l’été 1967, il travaille à Rome sur le film «Come l’amore» de Enzo Muzii, en tant qu’assistant caméraman. Ce film remportera en 1968 un Ours d’Argent à Berlin.

- Photographie
• Ce premier succès ne lui fait cependant pas oublier sa grande passion : la photographie.
À la fin de 1967 et durant l’année 1968, installé à Milan, il travaille pour les magazines VOGUE (pour le portrait) et ABITARE (pour le design).

- Reportage
• Le reportage étant un autre « de ses amours », il effectue à l’été 1969 un reportage de trois mois au Moyen-Orient : Turquie, Syrie, Liban et Egypte.
• De fin 1969 à 1971, il travaille aux États-Unis sous contrat avec la maison de disques RCA pour les portraits de ses artistes et ceux des labels affiliés (MOTOWN à Detroit entre autres), puis effectue des recherches pour un documentaire sur le mouvement social des communautés alternatives aux USA.

Retour en Italie et nouveaux challenges artistiques, un professionnel de l’image

• 1971, en avance sur son temps, il réalise, pendant 2 ans, des clips musicaux qui sont ensuite projetés dans des discothèques.
• Puis de nouveau l’image fixe s’impose à lui et il ouvre un grand atelier dans un cinéma désaffecté de Bologne, où il commence, en parallèle, des recherches sur les techniques photographiques.
• C’est dans ce cadre que l’association des photographes professionnels lui propose de diriger un stage pour ses collègues. Son choix porte sur une recherche sur les possibilités de croisement de tous les types de films avec les différentes façons de les développer, dans le but d’atteindre les limites de tous ces matériaux.
• Enfin, il effectue une recherche personnelle de 3 ans pour la mise au point d’une technique en n&b (article) permettant d’imprimer ses photos originales soit à la chambre noire, soit en lithographie offset (l’imprimerie de l’édition), sans aucune intervention de tramage ultérieur.
• Vers 1980, c’est le retour à Milan, « la capitale de l’image en Italie ».

Photographie pour de légendaires revues

• BAZAAR et VOGUE pour la mode et les portraits.
• Les éditions CONDE NAST, maison mère de VOGUE, pour une grande partie de leurs publications dont « AUTO IN VOGUE ». Publications de ses travaux avec le procédé de photo en n&b. (article)
• Collaboration avec la revue internationale d’architecture et design, DOMUS, pour laquelle il étudie une autre technique de représentation des projets architecturaux dans leur environnement : « A l’époque, les ordinateurs étaient si peu puissants que j’adoptai une solution n&b que j’avais mise au point, avec une élaboration à la chambre noire pour enlever les surfaces, soit de la réalité, soit des maquettes, et de les substituer par une surface commune. Un grand soin apporté la lumière et à la mise en scène était primordial. Le résultat était d’une grande qualité » note Alessandro Gui

La France : architecture et design automobile

• au milieu des années 1990, Alessandro GUI vient s’installer en France, à Paris, appelé par les principaux cabinets d’architecture (celui de Ricardo Bofill, en autres) pour leurs images de présentation au concours.
• La crise dans l’architecture le pousse également à exercer ses talents de photographe dans un domaine qu’il connaît bien, l’automobile, puisqu’il excella comme jeune pilote sur Lancia et Ferrari, remportant de nombreuses compétitions. Il s’initie également à la 3D et devenu expert dans les logiciels hauts de gamme (comme Alias Wavefront), il a l’opportunité  de travailler pour les départements d’avant-projets de MATRA, RENAULT et PEUGEOT.
• Conjointement, il continue la réalisation d’images issues de recherches personnelles qui sont présentées dans des expositions internationales.


Le voyage vers la mer

C’est en 2005 qu’Alessandro GUI arrive en Bretagne sud, aux abords de l’embouchure de la Vilaine, où il peut renouer avec la nature, naviguer à loisir, tout en poursuivant son œuvre.


• Il se dédie désormais à la photographie d’Art et d’Art Sacré.
• Il écrit également des livres, dont « AUTOUR DE LA VILAINE », illustré de ses photos et publié par LIV’EDITIONS.
• D’autres recueils cherchent encore leur éditeur (Ouvrages).
• Il fait lui-même la mise en page, ayant exercé cette activité pour des éditeurs.
• Alessandro GUI expose régulièrement ses travaux photographiques. (actualités)

Expositions

• 1979 London British Museum, New York Metropolitan Museum, Tokyo, Milan,Venise : Unesco-Olivetti “Les Chevaux de Venise”
• 1979 Taranto Galerie d’Art Contemporaine : L’opera dei Celebranti “ ταλασ, La Mère commune Méditerranéenne”.
• 1980/1982 Locarno, Bologna, Roma, Mexico City, Buenos Aires : “La Linea Sottile, Photo-Graphia”
• 1981 Ferrara, Musée d’art moderne Palais des Diamants : “Images de deux rêves, ou mieux d’un rêve
• 1982 Pietrasanta, La Versiliana et Cloître de S.Agostino : “Les lieux, le Marbre, la Mer
• 1982 Caserta : “Biennale Internationale de Photographie”.
• 1983 Firenze, Galerie Vivita : “Sex”.
• 1992 Milan, Polytechnique : “Prewiew, photomontages d’architecture”.
• 2000 Paris, Musée Carnavalet : “Paris en 3D”
• 2001/2002 Bologna, Image Gallery “Du Caos Au Cosmos”
• 2007 juillet-août, La Roche Bernard “Autour de la Vilaine et un peu plus là”
• 2007 juillet, Muzillac “La Mer” exposition collective
• 2007 septembre, Arzal, Capitanerie du Port exposition “La Vilaine entre Campagne et Océan”
• 2008 août, La Roche Bernard “Autour de la Vilaine et un peu plus là 2»
• 2009 juin, Mairie de Questembert “Autour de la Vilaine et un peu plus là 3»
• 2009 juillet, Billiers “La douce magie de Pen Lan”
• 2010 juillet/août, Le Guerno, exposition collective
• 2010 août, Billiers, “Temps Forts à Pen Lan”
• 2011 mars, Lorient, Société Lorientaise des Beaux Arts, Salon 2011-"La pêche, une prière" Prix pour la photographie
• 2012 mai, Lorient, Société Lorientaise des Beaux Arts, exposition "Petits formats grands talents"
• 2013 mars, Lorient, Société Lorientaise des Beaux Arts, Salon 2013-"Hommage à Hopper", "Le Maître du temps", "Crète, bar" ont été admises

Après avoir obtenu l’agréement comme “Digigraphe”, j’imprime moi-même toutes les photographies des mes expositions en Digigraphie©.
Ce protocole garantit, pour chaque série numérotée, la permanence de l’image et la blancheur du papier comme s’il s’agissait d’une lithographie ou d’une gravure
.

Travaux

Photographe professionnel, cameramen metteur en scène, chercheur de nouvelles techniques de l’image.

Deux ans aux États Unis :
⁍ Portraits de chanteurs pour RCA
⁍ Reportages et recherches pour un film sur les communautés américaines des années 70

Photographie de mode et portraits :
⁍ Vogue, Bazaar Men

Architecture, Design, Ameublement :
⁍ Collaboration avec les magazines italiens : Domus, Abitare, Interni
⁍ Collaborations en Italie et en France avec quelques des principaux cabinets d’architecture

Reportages d’architecture :
⁍ Livre enquête pour Domus: “les nouveaux logements sociaux à Milan”
⁍ Pour la mairie de Milan “ Architecture industrielle du 1900 ”

Reportages industriels et de documentation :
⁍ Italtel - Olivetti - Université Bocconi - Groupe Fiat - Weber Carburateurs
⁍ Unesco- Olivetti: “Restauration des chevaux de Venise”
⁍ Editions Condé Nast Vogue : Reportages sur les industries de la mode de Carpi, Modena et de la Région Friuli.
⁍ Reportages d’Art, Architecture et paysage pour le Touring Club d’Italie (comme l’IGN ici en France )

Photographie d’automobiles :
⁍ Collaboration avec Auto In Vogue: couvertures et reportages en studio et extérieur de voitures historiques et de luxe
⁍ Livre sur les Ferrari 250.
⁍ Publicité pour Volvo

Art Sacré :
⁍ Étude sur la symbolique du premier gothique, depuis une recherche photographique sur la cathédrale de Meaux.
Création en 3D des démonstrations, écriture et mise en page du livre. <http://www.alessandro-gui.fr/ouvrages.html>
⁍ Documentation photographique de la basilique de Vézelay.
Mise à point d'une technique pour développer sur un seul plan les trois côtés de chaque chapiteau de façon à en rendre plus aisée la lecture parfois très hermétique. Étant donné la grande hauteur des 200 chapiteaux, allant de 4,50 à 15M du sol, l'observateur ne peut aprehender facilement leur symbolique.
Ma documentation comprend une bonne analyse visuelle de la totalité des sculptures et de l'architecture de la basilique.
<http://www.alessandro-gui.fr/ouvrages.html>
⁍ Documentation des portails de Notre Dame de Paris, de la basilique de Saint Denis et d'autres églises bretonnes et du brionnais.

Photographie d'Art :
⁍ photographie de paysage, de détails de la nature et d'atmosphères pour créer des images qui puissent toucher l'esprit du visiteur et l'amener à une sorte de contemplation intérieure.
⁍ Étude de mouvement dans une série dédiée à l'équitation
⁍ Travail de recherche à partir des mes archives
⁍ Recherche sur le thème "L'Accélération" selon l'étude du sociologue allemand Hartmut Rosa.

retour